passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
Serpes, écorçoir et hachette Cognée d’abattage

Paul Dubois et son équipe se transforment fréquemment en bûcherons lorsque le chantier l'exige. Ils doivent abattre à la cognée d'abattage écorcer et débiter dans le bois avant de pouvoir mettre en œuvre le bois dans la charpente. Les outils tranchants présentés ici correspondent à différentes fonctions. Ils sont parfois polyvalents. Les serpes, plus ou moins usées du fait d'affûtages successifs, servent à élaguer, écorcer, mais aussi à couper des branches susceptibles de devenir des lattes ou des échalas.
L'écorçoir dont le long manche est ici manquant sert à écorcer les grumes. Lorsque le bois est fraîchement abattu, l'écorce peut être retirée facilement. La hachette, outil polyvalent, est un outil très épais sur lequel on peut frapper au marteau et destiné à éclater un bois, un nœud, à fendre une éclissePlanchettes de bois refendu placées entre les colombes pour recevoir le remplissage..
Ces outils marquent bien l'appartenance du charpentier de village aux traditions rurales. Paul Dubois possédait par ailleurs tous les instruments aratoires d'un petit paysan, destinés à l'alimentation familiale.

Médias associés

176
176
2
médias
France, Muidorge
France, Muidorge