passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Axel Weller, charpentier saxon

Axel Weller portant sa scie de long, Normandie, 2006 Axel Weller dégrossit un bois à la hache (Bundaxt), 2006.

Né en 1968 à Hoyerswerda (Allemagne de l'Est) dans un milieu défavorisé (underpriviledged), Axel entreprend un apprentissage classique de charpentier d'entretien dans le cadre d'un Kombinat d'État dédié au charbon, le Braun Kohle Kombinat Schwarze Pumpe. Grâce à un maître en total contre-courant des pratiques professionnelles en œuvre sous la dictature de l'époque, il découvre l'attrait du beau travail du bois, de l'art des escaliers courbes. Dans ce décor grisâtre et industriel, Axel développe un goût pour le travail à la main, le contact direct avec la matière et l'écologie. Il milite dans un mouvement écologique interdit, il déserte de l'armée et échappe plusieurs fois à la police Stasi. Dans ce contexte, le compagnonnage lui était interdit et les frontières du pays strictement fermées.
Il apprend donc son métier en autodidacte, par contact avec des anciens ouvriers et par expérimentation personnelle.

Il entreprend son apprentissage par le voyage et le poursuit jusqu'en Himalaya.

Ce n'est qu'à la chute du mur de Berlin qu'Axel peut entreprendre son rêve : endosser les vêtements du Wandergeselle, le compagnon charpentier itinérant. Il accomplit durant neuf ans son tour en Allemagne et en Europe, puis décide de poursuivre son apprentissage dans le vaste monde.
Il découvre l'Himalaya, travaille avec des maîtres charpentiers au Bhoutan, au Népal, en Inde, au Ladakh, au Cachemire.
Avec des collègues, il organise à trois reprises en Allemagne et en Tchéquie des rencontres internationales associant des maîtres charpentiers japonais. Il travaille depuis 2005 sur le patrimoine bâti en Normandie. Il réalise en 2008 avec son collaborateur normand Fabien Marécal et sous la direction de Régis Martin, architecte en chef des monuments historiques, la restauration exemplaire du manoir de Hautot-Mesnil (Seine-Maritime) du XVIe siècle, en poussant à un grand degré de perfection l'art de la greffe de pan de boisTechnique de prolongation de pièces de bois endommagées par adjonction de parties neuves, en particulier à la base d'un édifice en pan de bois pourri par l'humidité. sur des bâtiments en encorbellementConstruction en saillie débordant l'aplomb de la façade..
Voyageur infatigable, il décide d'entreprendre en 2009 par voie de terre, mais sans voiture, un long périple d'Allemagne jusqu'au Japon. Le but du voyage sera de séjourner au pays du soleil levant durant un an et d'y parfaire sa connaissance des techniques de ce pays.

Médias associés

77
77
77
77
77
5
médias
Saxe, Allemagne
Saxe, Allemagne