passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Charpentier avec hauts de chausse

 
 
Charpentier avec hauts de chausse

Comme l'a prouvé l'historienne Danièle Alexandre-Bidon, le travailleur médiéval peut d'une façon invraisemblable à nos yeux, déambuler et travailler les fesses à l'air, tout en étant très convenable par ailleurs dans son allure. L'ouvrier porte donc de grands bas tricotés lui protégeant toute la jambe mais arrêté sur les cuisses et fixés à la ceinture par des sortes de porte-jarretelles. Même si son postérieur reste sans protection, il est probable que le charpentier couvre son sexe d'une coquille protectrice comme le font par ailleurs les soldats.
La construction de Rome. 2e moitié du XVe s.
Enlumineur : Atelier de maître François.
Bibliothèque de Genève, Ms fr 79, fol. 204v.

© Bibliothèque de Genève