passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Le trait pratique de charpente

Guitarde Guitarde

L'art du trait de charpente dans la construction française permet de maîtriser par le tracé en trois dimensions la conception d'un édifice complexe construit en bois.
Il s'agit d'un savoir empirique, directement lié aux problèmes pratiques du chantier, mais qui s'est développé comme une véritable discipline intellectuelle. Les charpentiers ont développé cet art, en même temps que les tailleurs de pierre développaient la stéréotomie, sans l'aide du savoir théorique des ingénieurs ou des mathématiciens.
Celui qui comprend le trait maîtrise la perception du volume des ouvrages et possède du même coup une qualité essentielle dans l'art de bâtir. La maîtrise du trait s'accompagne en France de pratiques symboliques et sociales fortes, qui jouent notamment un rôle essentiel dans les représentations propres au compagnonnage. Par métaphore, connaître le trait permet de savoir se comporter dans l'univers et dans la société.

Celui qui comprend le trait maîtrise de ce fait la perception du volume des ouvrages et jouit du même coup d'une qualité essentielle dans l'art de bâtir.

La connaissance du trait s'est développée à partir du XIIIe siècle au moment des grands chantiers de construction des cathédrales. C’est ce mouvement qui a favorisé l’essor des savoir-faire. En se perfectionnant au fil du temps, le trait a permis la construction des plus importants monuments français.
L'enseignement et la pratique du trait se poursuivent de nos jours en France. Elle permet aujourd'hui un accomplissement social et professionnel à tous, en particulier aux jeunes issus de milieux sociaux défavorisés.

La technicité de l'art du trait en rend l'accès difficile au grand public. Grâce au concours d'Éric Lion et de Patrick Amar, formateurs en charpente au CEREF BTP de Bourgthroulde, deux démonstrations de trait sont ici présentées.

La première vidéo concerne la réalisation d'une lucarne guitardeLucarne ornée dont le tracé complexe, généralement courbe en trois dimensions fait l'objet d'un travail de maîtrise, ou d'un travail de réception chez les compagnons. comprenant des éléments de trait croche, c'est-à-dire cintrés en trois dimensions. Le suivi pas à pas de cette réalisation est difficile. Nous souhaitons toutefois offrir l'aspect du déroulement du procédé afin de faire sentir même intuitivement comment le charpentier rompu à l'art du trait passe du 2 dimensions au 3 dimensions, par le dessin d'abord, puis par la présentation et le traçage des bois (le « piquage ») sur l'épureCf. Aire d'épure: Surface plane destinée à recevoir le dessin à grande échelle indiquant l'emplacement des diverses pièces d'une charpente et la manière de les assembler..

Le témoignage du maître charpentier Jean-Louis Valentin est capital pour indiquer la place fondamentale que joue l'art du trait pratique de charpente dans la formation de la personne et du professionnel au sein du compagnonnage des charpentiers (média 2, 3, 4).

Médias associés

530
530
530
530
530
530
530
530
8
médias
France, Europe
France, Europe