passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
Équarrissage d’arbres, XVe s. Utilisation de la hache

Pour une bonne conservation des bois, les grumes doivent être purgées de l'écorce et de l'aubierPartie tendre et blanchâtre qui se forme chaque année entre le bois dur et l’écorce d’un arbre, où circule la sève.. De plus, pour permettre le traçage et l'assemblage des bois, le charpentier a généralement besoin de pièces de bois équarries, c'est-à-dire disposant de faces plates et perpendiculaires entre elles. On note toutefois l'exception de la construction en empilageMéthode de construction en empilant les troncs d’arbre (chalets etc.). (log construction) que l'on rencontre de la Turquie à la Scandinavie, en passant par les Alpes, où les charpentiers mettent en œuvre les troncs de résineux juste écorcés.

Quelle que soit la forme de l'outil utilisé, la fonction des haches de charpentier est de doler, du latin dolare, rendre plane

Dans la plus grande partie de l'Europe, l'équarrissage est systématiquement pratiqué aussitôt après l'abattage car cette opération, très physique, est facilitée tant que le bois est frais. L'opération consiste à transformer un cylindre en un parallélépipède rectangle. Le charpentier peut travailler simplement à l'œil (vidéo Équarrissage façon japonaise), mais le plus souvent, il trace les lignes d'arêtes au cordeau. L'écorce peut avoir été préalablement retirée (vidéo Écorçage d’un tronc d’arbre). Le tronc peut être planné avec soin (Scandinavie).
Selon les régions et les dimensions de la pièce, on travaille soit au sol sur des chantiers, soit sur des tréteaux à hauteur de la taille. Les techniques et les outils diffèrent beaucoup d'un contexte à un autre. On éclate généralement l'aubier en pratiquant des entailles régulières sur une face avec un outil souvent proche de la hache d'abattage à taillant étroit. Lors que les ouvriers travaillent à deux ils peuvent frapper alternativement la pièce disposée sur des tréteaux (vidéo Équarrissage façon allemande).

L'opération suivant consiste à retirer avec une hache beaucoup plus large les morceaux d'aubier subsistants entre les entailles. Cette hache est maniée soit avec un long manche si l'ouvrier est debout sur la grumePièce de bois non encore équarrie, couverte de son écorce., soit avec un manche court. L'affûtage du fer peut être symétrique ou asymétrique. Le nom de cet outil varie beaucoup tout comme sa forme. Mais la fonction est bien spécifique, elle consiste à doler, du latin dolare, c'est-à-dire rendre plane.
Pour certaines finitions, on peut compléter l'équarrissage avec l'herminetteSorte de hache dont le fer est perpendiculaire à l'axe du manche., dont le fer est perpendiculaire au manche de l'outil.

Médias associés

314
314
314
314
314
314
314
314
314
314
314
314
314
314
314
15
médias
Allemagne, Croatie, Finlande, France, Japon, Suède, Roumanie, République tchèque
Allemagne, Croatie, Finlande, France, Japon, Suède, Roumanie, République tchèque