passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Manoir de La Bruyère, Auvillars

Manoir de La Bruyère, Auvillars (Calvados), XVe siècle. Partie est. Manoir de La Bruyère, Auvillars (Calvados), XVe siècle.

Ce manoir comporte en fait deux bâtiments à usage de logis, construits successivement. Nous ne nous intéresserons ici qu'à l'un des deux, comptant probablement parmi les plus anciens logis de bois conservés en pays d'Auge. À noter quelques profils moulurés d'un type archaïque ainsi qu'une disposition classique dans le nord de la France de volets de fenêtres coulissants en alège.
La distribution générale de ce logis rappelle celle du logis médiéval de Rumesnil, daté du XIIIe siècle avec sa vaste salle, ou hall, à laquelle s'adosse un bas côté. Le pignon Est présente un pan de bois de trois travées sur deux niveaux, et une sorte de bas-côté, construit dès l'origine, couvert par le prolongement de la toiture couvrant son niveau unique. Sur les trois travées du pignon s'accroche au second niveau une large galerie ouverte, portée par le débord des sommiers. La partie ouest est très différente, bien contenue dans le même volume extérieur. Sa structure est à longs poteaux sans sablière intermédiaire. Il faut enfin signaler le grand soin apporté à la charpente du comble. Les grands aisseliers reliant les arbalétriersPièce de bois inclinée selon la pente du toit, faisant partie de la charpente, assemblée au sommet du poinçon et à l’extrémité de l’entrait. aux poinçons manifestent le souci de ménager libre le grand volume de l'étage, traité, peut-être comme une vaste salle « sous-charpente » sans plafond, analogue à celles des logis seigneuriaux de Bretagne ou d'Angleterre.

Bibliographie

  • Régis Faucon et Yves Lescroart, 1995, Manoirs du Pays d'Auge, Paris, Mengès,p. 129

Médias associés

395
395
395
395
395
395
395
395
8
médias
France, Calvados, Auvillars
France, Calvados, Auvillars