passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Maison Montmorency, Carcassonne

Maison à pan de bois,  Carcassonne (Aude), XVIe siècle. Maison Montmorency, 125 rue Trivalle à Carcassonne (Aude).

Cette façade de maison de ville témoigne de l'art du pan de bois dans le Sud de la France, dans une région où les ressources en bois dur n'ont jamais été aussi courantes que dans le Nord du pays. L'architecture de bois, quoique minoritaire, est bien attestée dans les bourgs du Sud-Ouest de la France. Cette maison est datée par dendrochronologieMéthode de datation du bois par l’examen des cernes annuels de croissance. des environs de 1580.
Le pan de bois du premier étage de cette façade plate est entièrement orthogonal sans recours au moindre contreventementPièce de bois obliques combattant l'action du vent pour empêcher des fermes de se coucher.. Il faut dire que le pan de bois est encadré à gauche et à droite par de puissants murs pignons en pierre de taille. La structure des planchers à solivesPièce de charpente qui s’appuie sur les poutres et qui sert à fixer en dessus les planches du plancher, en dessous, les lattes du plafond. perpendiculaires au gouttereau se lit de l'extérieur grâce aux abouts demeurant apparents aux deux premiers étages. Ce dispositif est courant dans le Sud-Ouest de la France, y compris sur les maisons en encorbellementConstruction en saillie débordant l'aplomb de la façade., comme celle que l'on distingue à gauche de la façade. Le colombage présente un décor de style Renaissance sculpté sur les pièces principales; toutefois un réseau secondaire de colombes de remplissage, assemblées en retrait, était destiné à être plâtré, comme en témoignent les traces de bûchage de surface.
Les deuxième et troisième étages, quoique contemporains du premier comme on le vérifie grâce au décor, sont conçus différemment du fait de la présence de larges croix de Saint-AndréPaire de pièces de bois assemblées à mi-bois présentant la forme d'un X. de contreventement. Une fois réalisés les enduits au plâtre, seuls les éléments sculptés ou moulurés demeuraient apparents. Un large débord de toit couvert de tuiles canal protège la façade. La toiture elle même est supportée par un comble très plat formé de chandelles verticales supportant les pannes, en l'absence de fermes et d'arbalétriersPièce de bois inclinée selon la pente du toit, faisant partie de la charpente, assemblée au sommet du poinçon et à l’extrémité de l’entrait..

Médias associés

426
426
426
426
426
5
médias
France, Aude, Carcassonne
France, Aude, Carcassonne