passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Maison de ville, Saint-Dizier

Maison à pan de bois Parcollet, rue Émile-Giros n°17, Saint-Dizier (Haute-Marne), fin XVe - début XVIe s. Maison en pan de bois…

Datant de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle, cette maison urbaine à deux étages présente à chaque niveau un encorbellementConstruction en saillie débordant l'aplomb de la façade. permettant de gagner de l'espace par rapport à une parcelle exiguë. La disposition d'angle de la maison entraîne le retournement des encorbellements sur les deux façades. De ce fait, l'encorbellement d'un côté est dit sur sommier, alors que de l'autre côté, il est sur solives débordantes. La sablière basse de l'étage comporte un complexe assemblage tridimensionnel sablières-poteau cornier. Il fallait ainsi liaisonner solidement les deux sablières à angle droit, tout en respectant une fine moulure parfaitement raccordée à l'angle, et en permettant de recevoir le poteau cornier de l'étage, tenonné dans l'une des sablières, et sculpté de pinacles. Il s'agit d'un véritable morceau de bravoure exigeant de travailler des bois parfaitement équarris au départ, de façon à obtenir des formes géométriques sans défaut.
Le pan de bois d'origine, en partie reconstitué sur le plan à la suite de modifications plus récentes, retient un décor soigné à base de décharges contrariées en forme de K. Cette figure n'est pas sans évoquer des influences venues de l'Est de la France, et notamment celle du pan de bois alsacien avec la figure du Mann, la silhouette de l'homme avec bras et jambes.
À noter la toiture débordante sur consoles, fréquente en Champagne.

Médias associés

498
498
498
498
498
498
498
7
médias
Saint-Dizier, Haute-Marne, France
Saint-Dizier, Haute-Marne, France