passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Chalet, Saint-Jean-de-Sixt

Chalet, Saint-Jean-de-Sixt Chalet de montagne, Saint-Jean-de-Sixt (Haute-Savoie). Mur pignon.

Les régions alpines constituent une exception dans le mode de construction des édifices en bois. La charpente est constituée d'un empilageMéthode de construction en empilant les troncs d’arbre (chalets etc.). horizontal de grumes simplement écorcées, ou de poutres équarries à la hache, alors que c’est le pan de bois à poteaux verticaux qui domine dans les autres régions de France. Ces structures tirant parti de la ressource en bois de résineux, offrent l'avantage d'être très robustes aux intempéries de l'hiver et de profiter des propriétés d'inertie thermique du bois. Le calfeutrement entre les poutres s'effectuait avec de la mousse et de la terre mélangée.
Ce chalet savoyard construit au XVIIIe siècle utilise des troncs d'épicéa, naturellement très droits, assemblés aux angles grâce à un tiers bois. L'empilage est raidi au tiers ou au milieu de chaque panneau par des grandes clés verticales reliées aux poutres d'entretoises horizontales.
La structure interne à portique est contreventée grâce à des liens obliques assemblés à dévêtissement latéral, d'un type qui s'est maintenu dans cette zone de montagne alors qu'il disparaissait du reste de la France au XIIIe siècle.
Ce type de structure en empilage se rencontre en France en zone de montagne, mais aussi, curieusement, dans un petit secteur de l'Agenais (Lot-et-Garonne) où les charpentiers empilaient des troncs de chêne équarris, tout comme les charpentiers roumains du Maramures. Les spécimens de cette architecture sont devenus rares. Par ailleurs, l'empilage et courant dans l'architecture rurale de la mer Noire (Turquie) à la mer Baltique, et des Alpes aux Carpates.

Médias associés

513
513
513
513
513
513
6
médias
Saint-Jean-de-Sixt, Haute-Savoie, France
Saint-Jean-de-Sixt, Haute-Savoie, France