passer le menu
Charpentiers d'Europe et d'ailleurs
imprimer

Tour dite de l'horloge, hourd, Dun-sur-Auron

Tour de l’Horloge, Dun-sur-Auron (Cher). XVe siècle. Dernier étage et comble. Vue axonométrique. Porte de ville dite Porte de l'Horloge, Dun-sur-Auron, (Cher). XVe siècle.
Classée Monument historique le 27/12/1913

Cette ancienne porte de ville, construite au XIIIe siècle constituait l'entrée principale de la deuxième fortification de la ville qui protégeait le « châtel vieil ». C'est un passage couvert muni d'une herse et d'un assommoir. Sur le côté tourné vers l'extérieur de la ville, cette tour-porte est flanquée de tourelles contreforts circulaires couronnées de poivrières. Les trois niveaux de maçonnerie sont surmontés d'une charpente haute de presque 24 m et formée de 4 niveaux. Le premier niveau de ce comble est constitué d'un hourd, construction de bois en encorbellementConstruction en saillie débordant l'aplomb de la façade. ayant un rôle défensif. Les assemblages se font à tenons et mortaises ou à mi-bois. Les hourds pouvaient également être indépendants de la maçonnerie et démontables. À la fin du XIVe siècle, cette porte a perdu ses fonctions de porte de ville, en raison de la construction d'une nouvelle fortification, mais elle a conservé le rôle de beffroi. La charpente aurait été entièrement refaite à la fin du XVe siècle. Aujourd'hui recouverte d'ardoises, cette toiture devait à l'origine être constituée de bardeaux.

Bibliographie

  • Jean Mesqui, 1997, Châteaux forts et fortifications en France, Flammarion, Paris.
  • Salch (Charles-Laurent), 1979, Dictionnaire des châteaux et des fortifications en France, Publitotal, Strasbourg.

Médias associés

251
251
251
251
251
251
251
251
251
251
10
médias
Dun-sur-Auron, Cher, France
Dun-sur-Auron, Cher, France